Mali D’IBK [ah-ra-tas]

[ KAL ti-sab bi-ki ]… … Lu-si-ib-ma… lu-ub-ki… …Res-sur-ti-nu [ sa-ki-pu um-as ]

Rudolf-Ernst (1858-1917) astronome Pays : Allemagne Langue(s) : allemand Sexe : Masculin Responsabilité(s) exercée(s) sur les documents : Auteur Naissance : 1858 Mort : 1917 auteur des textes textes religieux assyro-babyloniens, transcription, traduction, commentaire par le P. Paul Dhorme des frères Prêcheurs, Paris, Lecoffre, 1907. En langue SONINKE ( MARAKA – SARAKUL ) Botoholo Gidimaha [ Bu-tu-hu-ul … Gi-di-Maha ]

( var. om)-di = Il est alors égal à la circonférence divisée par le diamètre : π=C/d =3,14 [ mat-kit-mu-u-ru ]

[ isme-e-ma ] it-til id-lu i-na kum-m[i]-su… … Ha-si-da-uh …Ser-ku-da

[ Mali : Le FMI débloque une aide d’urgence de 73,8 milliards FCFA { KA-TA-QI-BIT ] Vous comprenez Affaire d’indemnités au CNT la partie de la somme qui reste au Mali. Et la grande partie prend une autre destination qui n’est pas le Mali, mais pour le survie d’un autre Pays. Comme l’OR du Mali avec les Russes wagner [sa]…ni-su sal-tis kap-pi su-u-ti is-bi-ru

la voix de la junte militaire au pouvoir le mensonge et la désinformation auprès du peuple Maliennes et Maliens. Choguel Kokalla Maïga idéologie du coup d’état et d’isolation du Mali [ ih-du-[u]… … …sar ] : naissance de la nostalgie du régime militaire le MAL « Nous n’avons pas été surpris par cette énième dissolution, parce que la junte, illégale, illégitime, dirigée par le Colonel Assimi Goïta, dont le mandat a pris fin le 26 mars 2024, est incapable de s’atteler aux priorités des Maliens »[ HAG-GI AL-LAH ] [ KAL NI-TU-HU/ kal ni toho ] … i-ga-ab-bu-u it-tu-u[h] li-ib-ba-su is-sa-ba-ta ma-mi-ni.

Hamadoun dit Balobo Guindo, Procureur Général près la Cour d’Appel de Bamako à la clôture des Assises Le dialogue une mensonge plus Prorogation de la transition: Vers une légitimation ? inter-maliens [ KAL NI-TU-HU/ kal ni toho ] Rien ne se perd, rien ne disparaît, tout se transforme.  

Le colonel Abdoulaye Maïga, ministre de l’Administration territoriale et porte-parole du gouvernement qui a annoncé la nouvelle ce mercredi soir, a justifié leurs mensonge suspendues jusqu’à nouvel ordre, pour raisons d’ordre public, les activités des partis politiques et les activités à caractère politique des associations sur toute l’étendue du territoire national ..

Salif Kéita qui était membre du CNT chante < Kiri Yama-du Kam-Bu-rama : oeil du jugement IBK
Badema national du Mali chante que la bataille du MANDING ne finira jamais jusqu’à << AL-KIA-MA >> Je suis un SONINKE / MARAKA avant d’être un Mali
< IM-HAS-SA-AM-MA-KA-LI-SU-NU >

ur-rad-ma ana apsi it-ti (ilu) [ E-a be]-li-ia as-ba-a-ti

[eli k]-a-a-su-nu u-sa-za-an-na-ku-nu-si nu-uh-sam-ma

[bu-ru]is-su-re bu-[‘]-ru unne-ma [ra-b]a-a e-bu-ru-am-ma … [mu-ri]-te-e ku-u-ki …? … …

[ u-sa-az-na-nu-ku]-nu-si sa-mu-tum ki-ba-a-ti na-ma-a-ri-e

le Mali se retrouve dans la même configuration qu’après le coup d’Etat de Modibo Keita.( Moussa Traoré et ses compagnons qui avaient été ses victimes. Donc le cas de IBK et ses dépités finira de la même manière par une confrontation de violence. Ils ont volé le pouvoir légitime des autres. le non respect de la loi du droit de IBK président âge 73 ans et malade et ses dépités. L’argent des députés SONINKE/MARAKA le nombre d’années que vous serez au pouvoir sera versé au peuple de droit

aL-lah hag-gi > Ka-ra la-bis mali-e na-si

la traite négrière de l’Empire Ottoman nous avaient tous volés sauf notre langue Soninke / Maraka, nos prénoms et nos noms de famille, les noms de nos villes, villages et hameaux. Qui sont restés archaïques et qui nous accompagneront toujours pour l’éternité ( SU-PA < BAKERI MAHA-NERA > ZAZ-BINE GIDI-MAHA / BI-NAA-BA / SILA-MAHA < SIR-MAS / GAM-BI-AI > se-gu = 8 > ville de Ségou Mali fondée par les SONINKE / MARAKA

les noms de toutes les villes, villages, hameaux du peuple SONINKE d’aujourd’hui sont des noms qui se retrouvait sur la terre des Pharons-Fanora qui avaient été rasées par les négriers esclavagistes de l’Empire Ottoman. Mais la langue SONINKE demeure toujours avec les hiéroglyphes dans la prescription de Brünnow, Rudolf-Ernst (1858-1917) astronome Pays : Allemagne Langue(s) : allemand Sexe : Masculin Responsabilité(s) exercée(s) sur les documents : Auteur Naissance : 1858 Mort : 1917 auteur des textes textes religieux assyro-babyloniens, transcription, traduction, commentaire par le P. Paul Dhorme des frères Prêcheurs, Paris, Lecoffre, 1907