MUSU-L-MAN/NAM-RIS

Aucun peuple ne peut se développer sans maîtriser l’écriture dans sa langue maternelle. Car le fonctionnement du cerveau < ul-tu ul-la-nu-um -ma > Tu peux pas écrire sans réfléchir . Mais par contre tu peux parler sans réfléchir. Plus vrais pour l’Afrique car notre langue c’est de l’écriture syllabique comme un enfant qui apprend à parler. Exp : MU-SU-L-MAN ( Exp: NAM-MAS-su-u ul

les Griottes étaient là quand le bateau de Noël de Tura MAHA – A-NA est arrivé. 4 Griottes < NU-DIM-MUD > avec leurs violons à musique symbole du scorpion sur le sarcophage du Louvre;

Terre des Pharaon-Fanora à Frédéric Caillaux Voyage dans l’oasis de Thèbes et dans les déserts situés à l’est et l’ouest en Egypte ; · Voyage à Merow, au fleuve Blanc, au-delà de Fazoq 1787 à 1822

les enfants victimes d’esclavage négrier de l’empire ottoman sur la Terre des Pharaon

les noms de toutes les villes, villages, hameaux du peuple SONINKE d’aujourd’hui sont des noms qui se retrouvait sur la terre des Pharons-Fanora qui avaient été rasées par les négriers esclavagistes de l’Empire Ottoman. Mais la langue SONINKE demeure toujours avec les hiéroglyphes dans la prescription de Brünnow, Rudolf-Ernst (1858-1917) astronome Pays : Allemagne Langue(s) : allemand Sexe : Masculin Responsabilité(s) exercée(s) sur les documents : Auteur Naissance : 1858 Mort : 1917 auteur des textes textes religieux assyro-babyloniens, transcription, traduction, commentaire par le P. Paul Dhorme des frères Prêcheurs, Paris, Lecoffre, 1907

Après des siècles, venir mettre en place 1922 le scenario du voyage de la barque de noël Tura – A-NA ( Lord Carnarvon ) avec sa canne dans la main de gauche à droite en bas de la barque, juste sur la tête des deux Dames